Nos objectifs

Pour favoriser les découvertes qui permettront, demain, de mieux soigner les maladies mentales, la Fondation FondaMental mise sur les avancées de la recherche.
 

Les récentes avancées technologiques et scientifiques permettent une meilleure compréhension de ces pathologies et annoncent de nouvelles pistes thérapeutiques prometteuses.

Pour prendre de vitesse les maladies mentales, la Fondation FondaMental s’est donnée trois objectifs de recherche :

  • Comprendre les mécanismes physiopathologiques
  • Innover dans le soin et les traitements
  • Guider la décision publique

Nous souhaitons opérer une véritable révolution de la recherche en psychiatrie pour mieux comprendre, mieux diagnostiquer, mieux assurer le suivi et mieux soigner les malades.

Pr Marion Leboyer, Directrice de FondaMental

Améliorer la compréhension des maladies mentales

Grâce aux avancées technologiques dans les sciences cognitives, l’imagerie cérébrale et la biologie moléculaire, la compréhension des mécanismes du cerveau s’annonce comme l’une des grandes aventures scientifiques du XXIème siècle. Des découvertes récentes offrent de nouvelles clés de compréhension sur les mécanismes physiopathologiques qui sous-tendent les troubles psychiatriques sévères. L’ambition : identifier des marqueurs biologiques qui permettent, à partir d’une simple prise de sang ou d’un examen d’IRM, de dépister la maladie, de la caractériser et d’ajuster la prise en charge.

Innover en matière de soins

Les progrès de nos connaissances et la meilleure compréhension des causes et des mécanismes impliqués dans la survenue des maladies mentales sévères ouvrent de nouvelles voies thérapeutiques. L’ambition : mettre au point des thérapies innovantes et personnalisées adaptées à chaque patient (compléments alimentaires, médicaments ciblant des mécanismes physiopathologiques, transplantations, psychochirurgie pour les patients résistants aux traitements, thérapies psychosociales, …).

Guider les politiques de santé publique

Pour éclairer les décideurs publics et contribuer à l’adoption d’une politique de santé ambitieuse en psychiatrie, la Fondation FondaMental soutient les travaux de recherche en sciences sociales (épidémiologie, économie de la santé, sociologie…). Prévalence des maladies mentales et des comorbidités somatiques, évaluation de l’efficacité de l’organisation des soins et du coût des prises en charge, financements et organisation de la recherche en santé mentale… autant de données indispensables pour contribuer à une juste prise en compte de ces maladies.