Objectif 2020 – Luttons contre les maladies mentales

Aux côtés des personnels soignants et des chercheurs de la Fondation FondaMental, soutenez le développement de la médecine personnalisée en psychiatrie.

3 grands axes de recherche ciblés sur les 4 maladies les plus sévères

Pour favoriser les grandes découvertes et changer le quotidien des personnes atteintes de maladies mentales, la Fondation FondaMental propose de développer trois axes stratégiques de recherche autour des maladies les plus sévères et les plus fréquentes : dépression résistante, schizophrénies, troubles bipolaires, autisme de haut niveau mais aussi conduites suicidaires, trouble obsessionnel compulsif, stress post-traumatique.

Axe n° 1. Découvrir de nouveaux outils diagnostiques et pronostiques

Après avoir fait ses preuves dans le cancer, la médecine personnalisée émerge en santé mentale. Son concept est simple : identifier pour chaque patient les anomalies biologiques à l’origine de sa maladie, pour poser un diagnostic précis (à partir d’une simple prise de sang, d’une imagerie cérébrale, …) et lui donner ainsi d’emblée le traitement le plus efficace. Cela nécessite d’identifier les marqueurs biologiques spécifiques des maladies psychiatriques.

Axe n° 2. Innover pour identifier des stratégies thérapeutiques personnalisées

Il est urgent de trouver des pistes innovantes de traitements personnalisés plus efficaces et ayant moins d’effets secondaires, notamment :  

  • En démontrant l'efficacité de nouveaux médicaments ciblant spécifiquement les différentes voies biologiques associées aux maladies mentales (microbiote, anomalies inflammatoires...) ;
  • En développant l’accès à des thérapies psychosociales (comportementales, cognitives, psychoéducation, habiletés sociales...) validées scientifiquement ;
  • En innovant, grâce à la psychochirurgie, pour les patients résistants aux traitements psychotropes.

Axe n° 3. Développer la recherche en e-santé 

Les avancées technologiques, notamment la puissance des outils informatiques, peuvent nous permettre de suivre en temps réel les progrès ou les difficultés rencontrés par les patients.

Ces nouveaux outils de suivi vont révolutionner le parcours-patient :

  • en améliorant la précision du diagnostic ;
  • en offrant un suivi personnalisé.

Notre pari est ambitieux, nous avons 5 années pour opérer une véritable révolution de la recherche en psychiatrie pour mieux comprendre, mieux diagnostiquer, mieux assurer le suivi et mieux soigner les malades.
Pr Marion Leboyer

Les besoins publics et privés

Pour opérer un changement majeur en faveur des malades touchés par une maladie psychiatrique, 50 millions d’euros sont nécessaires d’ici 2021, dont 15 millions provenant de la générosité des entreprises et du grand public 

Comment devenir mécène ?

Vous pouvez vous associer à ce défi de santé publique qui concerne près d’1 Français sur 5 :

  • En soutenant spécifiquement l’un des 3 axes de la campagne "Prenons de vitesse les maladies mentales"
  • En contribuant à une Chaire existante ou en apportant votre soutien pour la création d’une nouvelle Chaire d’excellence FondaMental → 300 000€/an pendant 3 ans
  • En ciblant votre mécénat sur la coordination des 37 Centres Experts FondaMental (15 000€ par an pour chaque Centre Expert) ou sur la création de nouveaux Centres Experts (25 000€)    

Nous contacter pour co-construire les projets :
Emmanuelle Le Roy, directrice du Mécénat - 01 49 81 34 31 -  mecenat@fondation-fondamental.org

À lire également

  • Devenir mécène

    Relevez le défi de la médecine personnalisée en psychiatrie aux côtés de la Fondation FondaMental et redonnez espoir aux malades et à leurs proches.

  • Vos contacts

    Pour une information sur votre don, sur votre projet de legs ou de donations ou pour tout échange autour d’un projet de mécénat, notre équipe est à votre service.

  • Essentiels

    Avec l’« Essentiel », la Fondation FondaMental vous rend des comptes et présente une synthèse de l’avancée des projets de recherche et de soin conduits par année ainsi que l’usage fait des dons.