Le programme doctoral « Jeunes Espoirs de la Psychiatrie »

Jeunes Espoirs de la Psychiatrie, une formidable opportunité s’offre à vous

Une nécessité : redynamiser la recherche psychiatrique

Les maladies mentales sont devenues aujourd’hui l’une des premières causes de handicap dans le monde. Avec un Français sur cinq concerné, elles constituent un enjeu majeur de santé publique. Pourtant, la psychiatrie est le parent pauvre de la médecine et reste l’une des disciplines les plus stigmatisées, ce qui freine l’émergence de l’innovation dans la prise en charge des patients.

Pour accompagner les transformations attendues en matière de prévention, de diagnostic et de traitements des maladies mentales, donner un élan fort à la recherche est une étape essentielle.

Une évidence : former à la recherche une nouvelle génération de psychiatres

Ce sont les jeunes générations de psychiatres qui feront la médecine de demain en psychiatrie. Et promouvoir une médecine innovante en psychiatrie tournée vers l’amélioration de la qualité et de l’efficacité des soins et le rétablissement des patients nécessite d’offrir aux jeunes psychiatres une solide formation à la recherche au cours de leur cursus. Cette approche est au coeur des actions portées par la Fondation FondaMental, avec le soutien de la Fondation Bettencourt Schueller, pour faire émerger de nouveaux talents et accompagner les révolutions médicales à venir.
 
 

Un programme doctoral d’exception 

Porté par la Fondation FondaMental, grâce au soutien de la Fondation Bettencourt Schueller, le programme « Jeunes Espoirs de la Psychiatrie » offre la possibilité à de jeunes médecins psychiatres de se consacrer entièrement à la recherche et d’effectuer une thèse de sciences sur une période de trois ans maximum.
Ce programme offre également, tout au long du cursus, des séminaires de formation pluridisciplinaire : méthodologie et affaires réglementaires, gestion de projet et réponse aux appels d’offres, rédaction d’article scientifique, valorisation, communication et vulgarisation scientifique, encadrement…

 

Conditions d’éligibilité

> Être de nationalité française ou d’un état membre de l’Union Européenne ou de l’Association européenne de libre-échange
 
> Être médecin psychiatre ou médecin en cours de DES de psychiatrie dans une Faculté française
 
> Être titulaire d’un Master 2
 
> Avoir 35 ans maximum à la clôture de l’appel à candidature
 
> Proposer un projet de recherche accueilli dans un laboratoire situé en France et labellisé par un grand organisme de recherche (Inserm,CNRS, Universités…)
 
> Proposer un projet de recherche concernant une des pathologies psychiatriques suivantes : troubles bipolaires, schizophrénie, trouble du spectre de l’autisme sans déficience intellectuelle, dépressions résistantes, conduites suicidaires, stress post traumatique, troubles obsessionnels compulsifs.