A découvrir

Découvrez le rapport d'activité 2018

Publié : 25 août 2019

A l'occasion de la rentrée, la Fondation FondaMental vous rend des comptes. Découvrez le rapport d'activité, qui présente les temps forts de l'année 2018.

La Fondation FondaMental réunit médecins et chercheurs pour prendre les maladies mentales de vitesse

 
Retrouvez les temps forts de la Fondation FondaMental en 2018 et la présentation des comptes qui témoignent des avancées comme des succès enregistrés grâce au soutien des donateurs, ainsi que l'usage qui est fait des dons reçus.
 
La Fondation FondaMental témoigne, à ses donateurs et mécènes, ses remerciements les plus vifs pour leur confiance et leur soutien.
 

----

La psychiatrie sort de l’ombre

Avancées, espoir, mobilisation et plaidoyer ont été les marqueurs de l’année 2018.

Qu’il s’agisse de dépression, de troubles du spectre de l’autisme, de troubles bipolaires, de schizophrénies ou de suicide, les progrès de nos connaissances ont été au rendez-vous et sont au coeur de travaux scientifiques ambitieux.
 
En 2018, les Centres Experts FondaMental ont continué de s’imposer comme un élément structurant des soins et de la recherche en psychiatrie. Avec plus de 14000 patients reçus en consultations depuis leur création, ils offrent une infrastructure de recherche inédite et constituent un formidable levier pour l’émergence d’une médecine de précision en psychiatrie
 
Enfin, 2018 a été une année de plaidoyer et de mobilisation collective. A travers les actions et les campagnes menées, la Fondation FondaMental s’est attachée à déconstruire les idées reçues sur les troubles psychiatriques sévères. Elle a également mené une action politique importante avec la parution, aux éditions Fayard, de l’ouvrage Psychiatrie : l’état d’urgence, fruit d’une collaboration avec l’Institut Montaigne et les associations de patients, de proches et du secteur social et médico-social.
 
Ces avancées et les espoirs qu’elles portent, n’auraient pas été possibles sans nos mécènes, nos donateurs, les patients et leurs familles, dont la confiance et le soutien nous guident et nous donnent les moyens d’agir. Nous les en remercions.
 
Enfin, la Fondation FondaMental a tissé des liens de confiance avec les associations de patients et de proches comme avec celles du secteur médico-social et social. Nous faisons nôtre leur devise : « pas pour elles mais avec elles » et nous réjouissons des formes collectives d’action que nous saurons inventer ensemble pour transformer le visage de la psychiatrie et être à la hauteur des besoins et des attentes exprimés par les personnes qui vivent avec un trouble psychiatrique.
 
L’avenir nous appartient, à nous d’en être les acteurs, tous ensemble. A nous de l’inventer.
 
Un grand merci à tous !