Maladies mentales, le premier recours