+ de 11 000

Avec plus de 11 000 décès par suicide enregistrés en France métropolitaine en 2011, le suicide est une cause majeure de décès prématuré.

Avec plus de 11 000 décès par suicide enregistrés en France métropolitaine en 2011, le suicide est une cause majeure de décès prématuré. Près de 200 000 personnes ont été accueillies aux urgences après une tentative de suicide. (1)

En France :

  • le suicide est la deuxième cause de mortalité des sujets âgés de 15 à 44 ans (1)
  • un décès par suicide survient toutes les 40 minutes et une tentative de suicide toutes les 4 minutes (1)
  • un Français sur cinquante décède par suicide et un sur vingt déclare avoir fait une tentative au cours de sa vie (1)
  • une personne sera confrontée, sur une période de quarante ans, au décès par suicide d’une à trois personnes de son entourage immédiat (1)
Suicide : les chiffres accablants témoignent de l’importance comme de la gravité du phénomène.

Alors que la France bénéficie d’une espérance de vie élevée, son taux de suicide est parmi les plus hauts en Europe.
La recherche clinique et biologique permet désormais de considérer que seuls les individus porteurs d’une vulnérabilité spécifique réaliseront un geste suicidaire, lorsqu’ils sont soumis à ces situations de stress interne ou externe.
Identifier cette vulnérabilité suicidaire a un intérêt majeur : détecter les sujets les plus à risque avant qu’ils ne passent à l’acte et identifier de nouvelles stratégies thérapeutiques.
----------------------------------
(1) 1er rapport de l'Observatoire national du suicide (ONS) - 2/12/2014

À lire également

  • Troubles obsessionnels compulsifs résistants

    Les troubles obsessionnels compulsifs (TOC) touchent 2% de la population. Maladie d’évolution chronique, les TOC peuvent apparaître dans l’enfance et entraînent un handicap majeur. Des traitements existent et les progrès  de la science permettent de mieux en comprendre les mécanismes.