Recherche menée au sein des Centres Experts

Autisme : l’imagerie au service d’une détection précoce

Publié : 28 septembre 2017

Deux études, parues dans les revues Acta Psychiatrica Scandinavica et Scientific Report, révèlent des liens entre la difficulté des patients à reconnaître les émotions et la structure de leur cerveau.

Les apports de l’eye-tracking et de l’imagerie dans l’autisme

Les troubles du spectre de l'autisme (TSA) touchent environ 1% de la population et constituent un enjeu majeur de santé publique. Les sujets atteints d'autisme souffrent en particulier de troubles de communication, en particulier non verbale. Ils peuvent ainsi avoir du mal à reconnaître les émotions sur les visages de leurs interlocuteurs, possiblement en lien avec des difficultés à regarder les yeux.

L'eye tracking (ou "suivi du regard") est un dispositif permettant de mieux suivre la direction du regard. Cette technique pourrait même permettre de détecter précocement les nouveaux nés les plus à risque de développer un trouble du spectre de l'autisme.

Deux études coordonnées par des chercheurs de la Fondation FondaMental, en collaboration avec l'Institut Roche de Médecine Translationnelle, ont permis de corréler cette mesure du regard (lorsque l'on présentait aux sujets un visage exprimant une émotion) avec le développement anatomique de deux régions cérébrales impliquées dans l'autisme: le sillon temporal supérieur postérieur et le cervelet.

Ces deux études permettent de mieux comprendre le lien entre les difficultés des personnes présentant un TSA à comprendre les émotions ainsi que la structure de leur cerveau.
Dr Josselin Houenou, HU Henri Mondor, et laboratoire UNIACT

Cortex cérébral et cognition sociale : vers la détection précoce des enfants à risque d’autisme ?

Dans un article récemment publié dans la revue Acta Psychiatrica Scandinavica, le Dr Sevan Hotier ainsi que l’équipe du laboratoire d’imagerie cérébrale appliquée en psychiatrie dirigée par le Dr Josselin Houenou (Uniact – Neurospin, CEA) ont étudié en IRM cérébrale l’anatomie du Sillon Temporal Supérieur postérieur (STSp) chez des adultes avec TSA. Cette région du cortex cérébral est impliquée dans la cognition sociale, qui nous permet de comprendre les intentions et les émotions d’autrui, facultés qui sont fortement perturbées chez les patients.

Les auteurs ont retrouvé qu’une des ramifications de ce STSp, la branche STSc1, présentait une longueur supérieure chez les patients par rapport aux adultes non autistes. Ils ont également montré que cette anomalie était associée à deux paramètres sociaux : la durée de fixation sur les yeux, et la capacité à reconnaître les émotions faciales.

Ce travail montre donc l’importance de cette structure cérébrale dans les troubles sociaux des sujets avec autisme ou syndrome d’Asperger.

Si ces travaux sont confirmés chez l’enfant, la mesure de la longueur de STSc1 chez les enfants en bas âge pourrait permettre d’identifier les enfants à risque d’autisme. Cela permettrait de diminuer le retard au diagnostic, qui constitue un problème majeur en France.
Dr Sévan Hotier, Hôpitaux universitaires Henri Mondor

Cervelet, émotion et cognition sociale dans l’autisme

Le cervelet est une structure cérébrale connue pour être impliquée dans l'autisme. En particulier, deux parties du cervelet (le vermis cérébelleux et la région de crus) jouent un rôle dans le traitement des émotions et la cognition sociale.

Un article publié dans Scientific Reports a montré que la morphologie de ces deux parties du cervelet (étudiée grâce à l'imagerie par résonance magnétique - IRM) était corrélée à la façon dont les personnes présentant un trouble du spectre de l'autisme regardent des visages :  une modification du volume dans ces régions était liée à la mesure du regard étudiée grâce à l’eye-tracking.

Ce travail permet ainsi de relier une mesure clinique du regard avec la morphologie du cerveau des patients et ouvre une voie de compréhension dans les mécanismes de l’autisme.

L’ambition est de mieux comprendre l'autisme pour pouvoir identifier des outils diagnostiques plus fiables et découvrir de nouvelles stratégies thérapeutiques.
Dr Charles Laïdi

----
Social cognition in autism is associated with the neurodevelopment of the posterior superior temporal sulcus.
Hotier S, Leroy F, Boisgontier J, Laidi C, Mangin JF, Delorme R, Bolognani F, Czech C, Bouquet C, Toledano E, Bouvard M, Petit J, Mishchenko M, d'Albis MA, Gras D, Gaman A, Scheid I, Leboyer M, Zalla T, Houenou J.
Acta Psychiatr Scand. 2017 Sep 22

Cerebellar anatomical alterations and attention to eyes in autism.
Laidi C, Boisgontier J, Chakravarty MM, Hotier S, d'Albis MA, Mangin JO, Devenyi GA, Delorme R, Bolognani F, Czech C, Bouquet C, Toledano E, Bouvard M, Gras D, Petit J, Mishchenko M, Gaman A, Scheid I, Leboyer M, Zalla T, Houenou J.
Sci Rep. 2017 Sep 20

 

Actualités associées

  • Autisme et microbiote intestinal

    Publié : 12 décembre 2017

    Le 6ème Prix Dassault pour la recherche sur les maladies est attribué à Joël Doré pour son projet de recherche explorant les liens entre l'inflammation et les...

  • Conférence TEDx - Respecter les fragilités

    Publié : 05 octobre 2017

    Lucie Caubel, administratrice de ClubHouse France, offre un plaidoyer vibrant sur les troubles psychiatriques à l'occasion d'une conférence TEDx sur le thème des "Frontières". A re-découvrir.

  • France 24, les défis de l'autisme

    Publié : 05 octobre 2017

    L'émission "7 jours en France" sur France 24 consacre un beau reportage à l'autisme autour de témoignages de patients, de parents et de chercheurs de la Fondation FondaMental.