On parle de nous

Conséquences de la pandémie de COVID-19 sur la santé mentale et solutions

Publié : 05 novembre 2020

La Fondation FondaMental a pris la parole dans de nombreux médias pour alerter sur les conséquences de la pandémie de Covid-19 sur la santé mentale, à court et à long terme, et proposer des solutions.

 
 
 

« L’après-Covid sera psychiatrique » déclarait le Pr. Marion Leboyer, directrice de la Fondation FondaMental, lors de son intervention dans l’émission le Téléphone sonne de France Inter.

Alors que l’impact psychologique de la pandémie de Covid-19 sur les personnes pose plus que jamais question, la Fondation FondaMental poursuit sa prise parole dans les médias pour alerter sur l’urgence d’agir en psychiatrie, et proposer des solutions, pour que chacun puisse prendre soin au mieux de sa santé mentale et n’hésite pas à consulter en cas de besoin.

Retrouvez ci-dessous l'ensemble des prises de paroles médiatiques sur l’impact psychologique de la pandémie de COVID-19 :

 

> France Culture Quelle incidence la crise sanitaire a-t-elle sur notre santé mentale ? 

Troubles dépressifs, anxieux, stress post traumatiques ont augmenté dans l’ensemble de la population. Dans le contexte actuel, quelles sont les personnes les plus à risques ? Tout un chacun peut-il être touché ? L’après-covid sera-t-il psychiatrique ?
Guillaume Erner reçoit Marion Leboyer, responsable du pôle de psychiatrie des hôpitaux universitaires Henri Mondor de Créteil, directrice de la fondation FondaMental.

 

> France interCovid et risques psychologiques : la grande fatigue

 Le Pr. Marion Leboyer, directrice de Fondation FondaMental était l’invitée de l’émission le Téléphone Sonne.
Santé Publique France a récemment alerté sur la dégradation considérable de la santé mentale des Français entre fin septembre et début novembre. Entre les séquelles psychologiques dues à l'isolement, le développement de conduites addictives et la difficile prise en charge à distance, "l'après-Covid sera psychiatrique".

 

> Ça m’intéresse : Reconfinement : quelles conséquences psychologiques ?

Face à la dégradation de l’état de santé mentale des français, le Pr.Marion Leboyer et différents psychiatres et psychologues dressent un panorama des effets de l’épidémie sur chacun d’entre nous. 

 

> Madame le Figaro : Marion Leboyer, psychiatre : "Il faut vérifier sa déprime comme l’on surveille son cœur et ses poumons"

Pour le Pr. Marion Leboyer, la déprime, à l’instar des autres troubles psychiatriques, est une maladie. Il est donc plus que nécessaire de « vérifier sa déprime comme l’on surveille son cœur », en particulier en cette période de confinement.

 

> BFMTV : Avec l'entrée dans l'hiver et le confinement, la crainte de plus de dépressions ces prochains mois

« L'arrivée des températures froides et la baisse de luminosité entraînent chaque année des troubles dépressifs dans la population. Cette année, la crise sanitaire pourrait aggraver cette situation.»

 

> Vous souhaitez en savoir plus sur les conseils et les recommandations à suivre en période de COVID19 ? Consultez notre page dédiée en cliquant ici

 
----

POUR DONNER LES MOYENS À LA SCIENCE D'AMÉLIORER LA PRISE EN CHARGE DES MALADES, FAITES UN DON À LA FONDATION FONDAMENTAL.