Recherche menée au sein des Centres Experts

Étude des troubles cognitifs dans la dépression résistante aux traitements

Publié : 07 janvier 2022

Pour la première fois, une étude menée dans 13 Centres Experts Dépression Résistante de la Fondation FondaMental, publiée dans le Journal of Affective Disorders Reports, a cherché à caractériser les troubles cognitifs dans la dépression résistante, et, plus particulièrement, leur association avec la sévérité de la dépression et le fonctionnement au quotidien.

Mieux comprendre les troubles cognitifs dans la depression resistante

La cognition correspond à l’ensemble des fonctions mentales qui permettent d’agir dans la vie de tous les jours (la mémoire, l’attention, l’inhibition…). Les personnes souffrant de dépression se plaignent souvent de ce type de difficultés. 
 
L’objectif de l’étude, menée auprès de 288 patients des Centres Experts, était d’identifier si :
  • de telles perturbations existent également chez des personnes souffrant de dépression résistante aux traitements, 
  • ces perturbations sont associées à l’intensité de la dépression ou encore à l’intensité des difficultés de fonctionnement au quotidien (difficultés à travailler, à faire à manger, à s’occuper de la maison,…).
Les patients participant à l’étude ont passé des tests sociodémographiques, cliniques, de fonctionnement quotidien et neuropsychologiques (le TMT, la tâche de Baddeley, les fluences verbales, des sous-tests de la WAIS-4, le D2 et le RLRI-16), permettant d’évaluer la mémoire, la flexibilité, l’abstraction et la concentration et de quantifier l’intensité de leur dépression et de leurs difficultés de fonctionnement au quotidien. Leurs résultats ont ensuite été comparés aux résultats obtenus en population générale.

Un impact direct sur la mémoire, la concentration et la flexibilité

Comparativement à la population générale, les patients souffrant de dépression résistante présentent des performances moins importantes en mémoire, en concentration et en flexibilité.
 

« Nous avons également observé que, plus l’intensité de la dépression est importante, plus ces difficultés sont importantes. De la même manière, plus ces difficultés sont importantes plus les patients présentent des difficultés de fonctionnement dans la vie de tous les jours », nous explique l’auteur principal de l’étude, Alexis Vancappel, psychologue, C.P.U. - C.H.R.U. de Tours, Fondation FondaMental.

 
Ces résultats montrent ainsi l’importance des troubles cognitifs chez les personnes souffrant de dépression résistante aux traitements et l’impact que ces troubles peuvent avoir dans leur vie quotidienne.
 
Ces enseignements soulignent l’importance de développer des nouvelles prises en charge pour accompagner les personnes, telles que l'ajustement de la psychothérapie et la remédiation cognitive qui pourront être utiles dans la gestion des difficultés au quotidien.
 
___
Source: Alexis Vancappel et al., "VancappelCognitive impairments in treatment-resistant depression: Results from the French cohort of outpatients (FACE-DR)", Journal of Affective Disorders Reports (2021/12) : https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S2666915321001943
 
----

DONNEZ-NOUS LES MOYENS D'AGIR POUR LA RECHERCHE EN PSYCHIATRIE, FAITES UN DON À LA FONDATION FONDAMENTAL.

---------------
 

Actualités associées