A découvrir

Feuille de route santé mentale et psychiatrie

Publié : 26 juillet 2018

Le 28 juin 2018, la ministre de la Santé a présenté les axes de sa politique de prévention et détection précoce des troubles psychiques, de prise en charge thérapeutiques et d'accompagnement des personnes malades.

Inscrite dans le cadre de la stratégie nationale de santé, la feuille de route santé mentale et psychiatrie fait suite aux déclarations et aux engagements pris par la ministre en janvier 2018. Elle se décline en 37 propositions structurées autour de trois grands objectifs prioritaires:

  • Promouvoir le bien être mental, prévenir et repérer précocement la souffrance psychique, et prévenir le suicide ;
  • Garantir des parcours de soins coordonnés et soutenus par une offre en psychiatrie accessible, diversifiée et de qualité ;
  • Améliorer les conditions de vie et d’inclusion sociale et la citoyenneté des personnes en situation de handicap psychique.

Pour assurer le suivi des mesures engagées, la ministre des Solidarités et de la Santé a réuni un Comité Stratégique de la Santé Mentale et de la Psychiatrie, qui se réunira une fois par an sous sa présidence. Cette instance est composée d’experts réunissant 29 membres représentatifs de diverses sensibilités et légitimités. 

Par ailleurs, en janvier 2017, le ministère des Solidarités et de la Santé avait  créé, sous la direction de la Direction générale de l'offre de soins (DGOS), le Comité de pilotage (Copil) psychiatrie, qui se veut une instance de réflexion, de propositions et de production spécifique à la psychiatrie. Ce dernier  a validé, en juin 2018,  une premier plan d'action pour la réduction du recours aux soins sans consentement ainsi qu’aux mesures d’isolement et de contention.

"Il n'y a pas de santé sans santé mentale". Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé