A découvrir

Écoute Étudiants Île-de-France, un premier bilan positif

Publié : 04 mai 2021

Trois mois après le lancement de la plateforme Écoute Étudiants Île-de-France, la Fondation FondaMental et la Région Île-de-France dressent un premier bilan très encourageant du dispositif et incitent les étudiants en détresse psychologique à être encore plus nombreux à se servir de cet outil conçu pour eux.

Une plateforme en évolution qui s’adresse à tous les étudiants

Lancé fin janvier 2021 par la Fondation FondaMental, avec le soutien de la Région Île-de-France, Écoute Étudiants Île-de-France est une plateforme gratuite et anonyme dédiée au soutien et à l’écoute de tous les étudiants.
 
Conçu par des professionnels de santé mentale, le site fournit des informations, des conseils et des exercices pratiques à faire chez soi. Grâce au soutien de la Région Île-de-France, les étudiants franciliens ont également la possibilité de bénéficier de téléconsultations gratuites avec des psychologues formés au stress post-traumatique. En trois mois, le site a enregistré plus de 40 000 connexions.
 
Depuis son lancement, le dispositif Écoute Étudiants a évolué pour accueillir les apprentis, les jeunes majeurs adressés par les missions locales et les étudiants malentendants. Désormais ces jeunes Franciliens peuvent également bénéficier de solutions adaptées à leur situation afin d’améliorer leur état psychologique.
 
Avec la prolongation de la pandémie, La Fondation FondaMental et ses partenaires incitent plus que jamais les étudiants en détresse psychologique à utiliser les ressources proposées par Écoute Étudiants Île-de-France.
 

Plus de 850 téléconsultations avec des psychologues

Trois mois après sa mise en ligne, Écoute Étudiants compte désormais 25 400 visiteurs uniques et plus de 37 000 connexions, preuve que de nombreux jeunes sont revenus sur la plateforme en raison de la qualité des réponses qui leur sont proposées.
 
Au total, le site enregistre sur trois mois 127 000 pages vues. Depuis la mise en ligne de la plateforme, le module informatif le plus consulté est celui lié aux difficultés à travailler. Ces dernières semaines, une consultation de plus en plus importante du module « je me sens triste et/ou j’ai des pensées sombres » est observée. 
 
Plus de 9 700 étudiants se sont auto-évalués et les demandes de consultation sont en constante augmentation. À ce jour, les psychologues ont assuré plus de 850 téléconsultations et ce chiffre continue d’augmenter chaque semaine.
 
1 jeune sur 4 a consulté au moins deux fois, et certains ont eu recours à ces consultations 3 fois et plus, avec le même praticien dans la quasi-totalité des cas. C’est une nouvelle preuve de la qualité de la réponse apportée par les psychologues, dont la Fondation FondaMental tient à saluer l’engagement.
 

Pour le Pr. Marion Leboyer, directrice de la Fondation FondaMental, « ces premiers résultats démontrent la pertinence de ce dispositif et reflètent le besoin d’accompagnement des étudiants, particulièrement touchés psychologiquement par cette pandémie qui n’en finit pas. Cela fait plusieurs mois déjà que nous tirons la sonnette d’alarme. Écoute Étudiants répond à un besoin criant. Nous remercions chaleureusement la Région de son soutien et les psychologues pour leur implication à nos côtés et le temps qu’ils consacrent aux étudiants. »

 
----

DONNEZ AUX CHERCHEURS LES MOYENS D'AGIR POUR LA RECHERCHE EN PSYCHIATRIE, FAITES UN DON À LA FONDATION FONDAMENTAL.

---------------

 

Actualités associées