MICROBIOTE ET DEPRESSION

 Le projet de recherche clinique PROMOOD est une collaboration entre le CHU de Besançon, la Fondation FondaMental et la start-up GYNOV. L’objectif de cette étude clinique multicentrique est de montrer l’apport du traitement avec GynMDD chez des patients souffrant de dépression et ayant été en échec de traitement par antidépresseur.​

 

Identifier de nouvelles stratégies thérapeutiques pour soigner la dépression : la polymicrobiothérapie

 
Dans le monde, près de 300 Millions de personnes souffrent de dépression, et pourtant près de 2/3 des patients ne sont pas en rémission après une première ligne de traitement antidépresseur. Plus préoccupant encore, 20 à 30% des patients résistent à l’ensemble des stratégies thérapeutiques classiquement proposées dans cette indication.
L’identification de nouvelles stratégies thérapeutiques est donc un enjeu majeur, en particulier pour les patients présentant une dépression chronique et résistante aux traitements standards.
 
 
« Changer de microbiote pour lutter contre la dépression » – Crédits : Le Magazine de la Santé – France 5
 

Le projet de recherche clinique PROMOOD

 
Le projet de recherche clinique PROMOOD est une collaboration entre le CHU de Besançon, promoteur de l’étude, la Fondation FondaMental et la start-up GYNOV, qui a pour but de montrer l’apport d’une polymicrobiothérapie en complément du traitement en cours, chez des patients souffrant de dépression et ayant été en échec de traitement par antidépresseur.
Elle se déroule dans 4 centres investigateurs : Besançon, Bordeaux, Clermont-Ferrand et Créteil. 92 patients âgés de 20 à 65 ans et souffrant d’un épisode dépressif avec un échec de traitement par antidépresseur seront inclus dans cette étude clinique multicentrique qui a débuté en septembre 2022.