La parole de l'Oeuvre Falret

Contributrice du livre "Psychiatrie: l'état d'urgence", l'Oeuvre Falret partage son voeu pour la psychiatrie de demain.

 Annick Hennion a été délégué générale de la Fondation Falret ambitionne de faire progresser la condition des personnes touchées par les troubles de santé mentale et la perception du grand public sur cette cause. Elle complète les missions de l'Oeuvre Falret, association qui gère aujourd’hui plus de 30 établissements et services principalement dans le domaine de l’accompagnement social et médico-social spécialisé.

L'Oeuvre Falret compte parmi les associations de patients et de proches contributrices au livre "Psychiatrie: l'état d'urgence", co-signé par le Pr Marion Leboyer et le Pr Pierre-Michel Llorca et paru aux éditions Fayard sous l'égide de la Fondation FondaMental et de l'Institut Montaigne.

Promouvoir une prise de conscience sur la situation de la psychiatrie et de la santé mentale

« Acteur historique de l’accompagnement en santé mentale, FALRET se devait d’apporter sa contribution et ses réflexions à cet ouvrage destiné à provoquer une prise de conscience salutaire sur la situation de la psychiatrie et de la santé mentale en France. Notre connaissance par le terrain, des réalités de vie des personnes concernées par la maladie et celles de leur entourage, fonde notre pensée et les apports que nous avons pu proposer à travers ces pages. »

Le voeu de Falret pour sortir la psychiatrie de l'état d'urgence

« FALRET est quotidiennement confronté à la souffrance des personnes en fragilité psychique qu’elle accompagne. Traitées à part, discriminées, déconsidérées et rejetées aux marges de la société, leurs conditions de vie sont encore trop semblables à celles que dénonçait le Dr FALRET au XIX° siècle. Seule la prise de conscience que notre propre santé mentale est fragile, qu’il faut en prendre soin, permettra d’admettre que certaines personnes aient pu voir leur santé mentale se dégrader, mais aussi, qu’avec notre aide, avec un système de soins performant et coordonné impliquant l’ensemble des acteurs, elles peuvent se rétablir. Le vœu de FALRET : que chacun puisse croire et espérer qu’au-delà d’un désordre psychique, il soit possible de réussir sa vie et se rétablir. » 

 

À lire également

  • Psychiatrie : l'état d'urgence

    Publié aux éditions Fayard, cet ouvrage se veut un état des lieux sans concession de la psychiatrie. Bâti à plusieurs voix en collaboration avec l'Institut Montaigne, il formule des propositions pour sortir de l'état d'urgence. Il a reçu le Prix Edgar Faure de littérature politique 2018.

  • Le rétablissement pour 100% des patients

    Dans l’ouvrage « Psychiatrie : l’état d’urgence »*, la Fondation FondaMental et l’Institut Montaigne font 25 propositions pour que le rétablissement devienne la norme pour tous les patients.

  • La parole de l'AFTOC

    Contributrice du livre "Psychiatrie: l'état d'urgence", l'AFTOC partage son voeu pour la psychiatrie de demain.