Recherche

Le prix Innovation thérapeutique FondaMental-Perce-Neige a été remis à ...

Publié : 09 décembre 2014

Perce-Neige s'associe à la Fondation FondaMental afin de soutenir l’innovation thérapeutique en psychiatrie pour soulager les handicaps des patients.

La lauréate est le Pr Sonia DOLLFUS (CHU de Caen), pour son projet "Traitement du déficit de la cognition sociale par stimulation magnétique chez des patients atteints de schizophrénie : une étude pilote"
 
Le handicap cognitif est aujourd’hui perçu comme un enjeu central dans le traitement de la schizophrénie. Le déficit de cognition sociale serait notamment à l’origine d’un défaut de fonctionnement social et professionnel. Aujourd’hui, aucune médication ne permet de remédier aux déficits cognitifs de la schizophrénie. Cela vient souligner l’importance de développer de nouveaux traitements telle que la stimulation magnétique. Le but premier de cette étude est de démontrer l’efficacité de la stimulation « theta burst » intermittente du cortex prefrontal. Cette étude thérapeutique sera randomisée et conduite en double-aveugle sur 45 patients.

Actualités associées

  • « Les patients atteints de schizophrénie et ayant des antécédents de troubles des apprentissages doivent bénéficier de soins spécifiques »

    Publié : 11 janvier 2023

    Dr. Jasmina Mallet, médecin psychiatre à l’hôpital Louis-Mourier à Colombes (APHP) et membre de l’Alliance FondaMental, et Dr. Clément Dondé, médecin psychiatre au CHU Grenoble Alpes et au CH Alpes-Isère, membre de l’Alliance FondaMental.

     

  • Point recherche du 21 septembre

    Publié : 22 septembre 2022

    "Les femmes atteintes de schizophrénie risquent davantage de complications durant la grossesse et lors de l’accouchement." Dr. Damien Etchecopar-Etchart, médecin psychiatre et du sommeil, doctorant en recherche clinique et santé publique, Aix-Marseille Université, lauréat "...

  • Point recherche du 29 juin

    Publié : 29 juin 2022

    "56,3 % des patients vivant avec une schizophrénie ont une mauvaise compréhension du vaccin contre la COVID-19. "

    Pr Delphine Capdevielle, chef du Pôle universitaire de psychiatrie au CHU de Montpellier