A découvrir

Schizophrénie et Covid19

Publié : 17 avril 2020

Concilier au mieux la situation de confinement avec une schizophrénie: conseils, recommandations, et ressources

Cette fiche a été éditée par l’équipe du Centre Expert Schizophrénie du Département de Psychiatrie et de Médecine Addictologique – Hôpital Albert Chenevier – Créteil.
Nous remercions le Pr Franck Schürhoff et son équipe.
 
 

La période que nous traversons peut être très perturbante pour de nombreuses personnes souffrant de schizophrénie. Nous avons rassemblé quelques conseils et recommandations pour les aider à surmonter cette situation. Le message que nous souhaitons leur transmettre : Ayez confiance en vous ! Vous pouvez faire face à cette situation inédite. Pr Franck Schürhoff

 
 
Le confinement peut être source d’anxiété, d’inquiétudes pour soi et ses proches, d’une aggravation de l’isolement social, ainsi que de frustration ou de colère.
 
Dans ce contexte exceptionnel, un sentiment de mal-être est tout à fait possible.
 
Nous vous proposons un ensemble de conseils et d’outils pour vous aider à mieux gérer cette situation 
 
 
 

1) Respect des distances de sécurité et sentiment de persécution

La schizophrénie est une maladie dont les symptômes peuvent être aggravés par la crise actuelle.
 
En particulier, le confinement, ainsi que les gestes barrière et autres distances de sécurité, peut favoriser la perception d’une hostilité chez l’autre, ou l’impression d’être persécuté.
 
Il est important de comprendre que les personnes qui s’éloignent ou se détournent de soi quand on les croise ne font que respecter les distances de sécurité nécessaires pour réduire le risque de transmission du virus, et n’expriment pas d’hostilité par ces gestes. 

2) Le confinement ne doit pas renforcer l’isolement social

L’isolement social et le repli sur soi sont d’autres symptômes que la crise actuelle peut aggraver.
 
En ces temps de confinement, même si on ne peut pas voir ses proches, il est important de garder contact et de communiquer régulièrement avec eux (par les moyens de votre choix : téléphone, messages, etc.). 
 

3) Confinement et humeur

+ Le confinement est source de multiples émotions négatives : anxiété, colère, lassitude, ennui, perte de l’envie, de la motivation ou difficultés de projection dans l’avenir. Il peut conduire également à une perte de repères.
 
+ Afin de limiter l’impact émotionnel négatif du confinement, il est important de se rappeler qu’il s’agit d’une situation temporaire
 
+ En cas d’apparition ou d’aggravation de vos symptômes psychiatriques, contactez par téléphone votre médecin psychiatre (en ville, au CMP ou à l’hôpital) pour obtenir des conseils sur la conduite à tenir.
 
+ En cas d’impossibilité et d’extrême urgence psychiatrique, il est toujours possible de consulter dans les structures d’urgence habituelles (SAU, Centres d’Accueil et de Crise) 
 

4) Le suivi psychiatrique pendant le confinement

 
Les consultations
 
+ Les services de psychiatrie font tout leur possible, selon les mesures de restrictions propres à chaque structure, pour maintenir votre suivi psychiatrique
 
+ Le suivi peut être fait par téléphone ou par télémédecine, et selon les situations, en consultations classiques.
 
+ Chaque situation est particulière et le suivi sera adapté en fonction de vos besoins.
 
+ L’objectif est de limiter au maximum vos déplacements sur les lieux de soins pour éviter les contaminations, la vôtre en priorité, mais aussi celles des personnels de santé. 
 
 
Les médicaments
 
+ Prenez votre traitement tel que prescrit habituellement, sans modifier les posologies de votre propre initiative.
 
+ Votre ordonnance, même périmée, permet d’obtenir la délivrance de votre traitement dans votre pharmacie habituelle. En cas de doute, contacter votre psychiatre traitant par téléphone. 
 

5) Les activités quotidiennes

Rythmes et sommeil
 
  • Pour garder une bonne image de soi, il est recommandé de continuer à se doucher et à s’habiller tous les jours.
  • Aérez votre chambre avant de vous coucher : la température idéale pour bien dormir est de 16 à 18°C 
  • Favoriser les activités relaxantes le soir : lecture, musique, relaxation
  • Privilégier une atmosphère calme en limitant les sources de bruit et de lumière (lumière extérieure, portables, réveils, télévision, etc.)
  • Exposez-vous à la lumière naturelle : ouvrir volets et rideaux dès que vous êtes réveillé
Activité physique
 
  • 30 min- 1 heure / jour le matin ou en début d’après-midi 
  • Limitez la consommation de tabac et d’alcool (Seuil recommandé par la Haute Autorité de Santé : max 2 verres/j, 5j/7 soit 10 verres max/sem) 
  • Il est recommandé de ne pas consommer de drogues 
Alimentation
 
  • Privilégier une alimentation équilibrée et des horaires de repas réguliers. 
  • Eviter la consommation excessive de boissons sucrées type soda 
  • Éviter les excitants en trop grande quantité ou après 16h : café, thé, vitamine C, coca-cola 
  • Café / Thé: privilégier une consommation le matin au réveil ou à midi, consommation maximale conseillée : 1 à 2 tasses par jour 
  • Eviter les repas copieux le soir et l'alcool au dîner 

6) Lutter contre le coronavirus

Les gestes barrières
 
Face au coronavirus, il existe des GESTES SIMPLES pour préserver votre santé et celle de votre entourage :
 
  • Se laver très régulièrement les mains (savon ou solution hydro-alcoolique)
  • Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter
  • Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades
  • Éviter les déplacements et les contacts 
En cas de symptômes grippaux
 
Au moindre symptôme de fièvre (frissons, courbatures) et/ou d’infection pulmonaire (dyspnée, toux, maux de gorge), consultez votre médecin
 
En cas de gêne respiratoire ou de malaise : contactez le 15
 
En cas de fièvre, ne prenez pas d’anti-inflammatoire type ibuprofène (advil®) ou kétoprofène  (biprofenid®), ou diclofénac (voltarène®)
 
Si vous avez des questions concernant le coronavirus : contacter le 0800 130 000 (appel gratuit) 
 

7) Les déplacements

Les dérogations concernent les :
 
déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle, lorsqu’ils sont indispensables à l’exercice d’activités ne pouvant être organisées sous forme de télétravail (sur justificatif permanent) ou déplacements professionnels ne pouvant être différés
 
déplacements pour effectuer des achats de première nécessité dans des établissements autorisés (liste sur gouvernement.fr)
 
>  déplacements pour motif de santé
 
déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfants
 
déplacements brefs, à proximité du domicile, liés à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective, et aux besoins des animaux de compagnie.
 
En cas de déplacement, vous devez avoir sur vous une attestation de déplacement dérogatoire que vous pouvez télécharger, imprimer et remplir :
 
Les personnes en situation de handicap bénéficient d’un allègement des règles de confinement
 

8) BOITE A OUTILS 

Voici des exemples de ressources à votre disposition pour vous aider à maintenir des activités, vous divertir, et prendre soin de vous pendant cette période.

> COTE CULTURE

+ Ce site répertorie différentes activités possibles en période de confinement, ainsi que les liens pour y accéder: https://www.sortiraparis.com/actualites/coronavirus/guides/211746-coronavirus-que-faire-chez-soi-en-periode-de-confinement

+ Visites virtuelles de musée, expositions virtuelles : Louvremusées et monuments de la ville de Paris,  ainsi que divers musés à l’étranger

+ Lecture

+ Différents acteurs du monde culturel mettent ligne en libre accès concerts, spectacles, opéras, musiques (par exemple l’Opéra de Paris : https://www.operadeparis.fr/ )

+ Il existe de même de multiples cours en ligne, touchant tous les domaines et disciplines. Vous en trouverez de nombreux sur la plateforme MOOC : https://www.fun-mooc.fr/

> COTE SPORT

+ Plein de cours de boxe, fitness, pilates, stretching, renforcement musculaires en ligne : https://www.sortiraparis.com/actualites/coronavirus/articles/211814-coronavirus-lesalternatives-gratuites-pour-faire-du-sport-a-la-maison

+ Yoga :o par exemple YogaCoaching sur youtube: https://www.youtube.com/channel/UCoDC240d7nba8YAguZ6G3Lw

> COTE BIEN ETRE / SOINS

Relaxation
Méditation pleine conscience
Remues-méninges
  • Applications sur smartphone : Neuronation / Happyneuron (partie grauite puis payant) / Lumosity (payant)
Application de coaching
  • monsherpa : propose suivi des symptômes, conseils pratiques et boite à outils pour gérer le confinement, avec des conseils adaptés aux patients souffrant de trouble psychiatriques
  • Owlie : https://fr-fr.facebook.com/owlielechatbot/ et application sur smartphone. Propose un chatbot mais surtout une boite à outils de gestion du confinement et des émotions
  • Emoteo : application centrée sur la gestion des émotions. https://www.hugge.ch/application-mobile/emoteo

> POUR LES ENFANTS

+ Cours gratuits en ligne dans les matières scolaires : LogicielEducatif.fr

+ Vidéos ludiques de culture générale pour les 3/12 ans : Okoo (France television) https://www.france.tv/okoo/

+ Livres numériques en ligne de la Bibliothèque Nationale de France : Gallica https://gallica.bnf.fr/accueil/fr/content/accueil-fr

 
 
 

Actualités associées