A découvrir

Schizophrénies: un spectacle inédit sur Niki de Saint Phalle

Publié : 08 février 2018

En ouverture des Journées francophones de la schizophrénie, l'association PromesseS présente le 12 mars 2018, à Paris, un spectacle inédit sur la vie de Niki de Saint-Phalle, écrit et interprété par Juliette Andréa Thierrée. A découvrir!

ACHETER VOS PLACES

Plasticienne, peintre, sculptrice et réalisattrice française, Niki de Saint Phalle naît le 30 octobre 1930 à Neuilly sur Seine. A trois mois, sa mère la laisse à sa belle-famille en France. A deux ans, elle part rejoindre ses parents à New York. En 1951, elle épouse le jeune poète Harry Matthews. Fuyant le Maccarthisme, ils s’installent à Nice. Diagnostiquée schizophrène à l'âge de vingt deux ans, elle découvre, pendant son internement psychiatrique, la peinture et le collage. C’est le début d’une guérison par l’art.

Juliette André Thierrée lui rend un hommage vibrant dans la pièce Vivre. Auteur, parolière, comédienne et chanteuse, Juliette Andréa Thierrée a de nombreuses cordes à son arc. En 2014, elle découvre le travail de Niki de Saint Phalle lors de l'exposition qui lui est consacrée au Grand Palais. "J’ai reçu un choc, une déflagration. J'ai ressenti la nécessité de faire entendre cette voix. J’ai écrit un premier jet en une semaine" explique-t-elle. Le travail se poursuit et s'affine, notamment aux côtés de Marcello Zitelli, proche de Niki de Saint Phalle. Vivre est une pièce inspirée par l’étrange et riche vie de Niki de Saint Phalle (1930-2002). Elle incarne toutes les palettes de cette artiste démesurée, féministe et avant-gardiste. Juliette Thierrée est Niki de Saint Phalle dans son intimité, dans sa folie jusqu’à la déraison.

La parole à Dominique Deffis, de l'association PromesseS

En ouverture des Journées francophones de la schizophrénie, l'association PromesseS a souhaité présenter ce spectacle pour donner à découvrir une autre image de la maladie, loin des préjugés et idées reçues qui l'entourent habituellement.

"PromesseS est une association qui oeuvre à promouvoir les programmes de psychoéducation pour les familles touchées par la schizophrénie d'un proche. La lutte contre la stigmatisation des personnes atteintes de cette maladie compte aussi parmi ses combats. C'est pourquoi nous avons souhaité déployer en France, pour la première fois, les Journées francophones de la schizophrénie (JDS), qui se tiendront entre le 17 et le 24 mars 2018. J'ai été bouleversée par le spectacle de Juliette Andréa Thierrée et il nous a semblé évident de le faire partager au plus grand nombre pour le lancement des JDS. Changer le regard que nous portons sur cette maladie et les personnes qui en sont atteintes est une part du rétablissement encore aujourd'hui si difficile à atteindre pour de nombreux malades."

Changer le regard que nous portons sur cette maladie et les personnes qui en sont atteintes est une part du rétablissement encore aujourd'hui si difficile à atteindre pour de nombreux malades.

ACHETER VOS PLACES

Découvrir le site des Journées francophones de la schizophrénie

Actualités associées

  • Le jour où ma soeur est devenue schizophrène

    Publié : 12 octobre 2018

    La dessinatrice Fiamma Luzzati nous propose régulièrement son regard sur les maladies mentales.3e épisode, sur la schizophrénie : Le jour où ma soeur est devenue schizophrène.

  • Schizophrénie, bonheur et Cie

    Publié : 10 octobre 2018

    A l'occasion de la journée mondiale de la santé mentale, la Fondation FondaMental, lance, en partenariat avec l'Unafam, une campagne digitale de sensibilisation pour faire évoluer le regard du grand public sur une des maladies les plus stigmatisées.

  • Schizophrénie: mieux connaître les facteurs de risque

    Publié : 25 juillet 2018

    Les avancées scientifiques récentes ont mis à jour le rôle des facteurs environnementaux dans la schizophrénie. Mieux les connaître est indispensable pour adapter la prévention et l'offre de soins. Le point avec le Dr Andréi Szöke.