Maladies auto-immunes

Les maladies auto-immunes résultent d'un dysfonctionnement du système immunitaire qui  se retourne contre l’organisme qu'il est supposé protéger. Elles se manifestent par l'action pathogène (qui engendre une maladie) de cellules (lymphocytes) et d'anticorps sur certains organes, qui sont alors assimilés à des corps étrangers. Le malade fabrique des anticorps (auto-anticorps) contre ses propres tissus ou constituants « sains ». C’est le cas par exemple du diabète de type 1, de la sclérose en plaques ou encore de la polyarthrite rhumatoïde. Des travaux de recherche récents ont exploré des mécanismes auto-immuns impliqués dans certains troubles psychiatriques, c'est notamment le cas de la schizophrénie.