Premier recours

Des étudiant·e·s d'HEC ont conçu un film de sensibilisation afin de favoriser une meilleure prise en charge des stades initiaux des maladies mentales.

Si des premiers signes se manifestent, parlez-en à votre médecin !

Maladies mentales, le premier recours

 

Conception : Coline Gaubicher, Antoine Peterschmitt et Mathilde Vermeire, étudiants à HEC, sous la direction du Pr Rodolphe Durand, Academic Director Society and Organizations (SnO) Center.
Réalisation : Frédéric Mollard

Ce projet a été mené dans le cadre d'un cours introduit pour la première fois cette année dans le cursus d'élèves à HEC.
Ces élèves ont dû se positionner sur un problème social ou environnemental auquel ils et elles étaient particulièrement sensibles et bâtir une initiative au service de cette cause, en six semaines. Au-delà de la mise en oeuvre concrète du projet, souvent en lien étroit avec des institutions extérieures à HEC, les étudiant·e·s ont tâché de mesurer l'impact de leur action de manière appropriée, afin d'analyser la véritable portée du travail effectué.

À lire également

  • Qu'est-ce qu'une maladie mentale ?

    Fréquentes, sévères et encore trop souvent stigmatisées, les maladies mentales représentent un enjeu majeur de santé publique. Les progrès de la science et de la médecine sont aujourd’hui source d’espoir et essentiels pour combattre ces maladies.

  • Idées reçues

    Les maladies mentales sont l’objet de fantasmes, de peurs et de tabous qui sont sources de grandes souffrances et de stigmatisation des malades et de leurs proches. Mieux connaître et mieux comprendre ces maladies est essentiel.

  • Les soins innovants

    La Fondation FondaMental est à l’origine d’un modèle innovant de prise en charge des patients, les Centres Experts FondaMental, qui intègre le soin et la recherche.