Système immunitaire

Le système immunitaire est le mécanisme de défense naturel de l’organisme contre l’infection et la maladie. Le corps humain est protégé par 2 principaux types d’immunité.

L’immunité innée est le système de protection présent à la naissance et qui nous défend contre la maladie.

  • La peau et les autres tissus qui recouvrent notre corps (comme la muqueuse du nez et de la bouche) forment une barrière qui repousse les envahisseurs.
  • Les globules blancs répondent aux envahisseurs, comme les bactéries et les virus, et les expulsent ou les détruisent.

L’immunité acquise est le système de protection que l’organisme acquiert lorsqu’il est exposé à certaines maladies.

  • La première fois que le corps entre en contact avec une bactérie, un virus ou un autre antigène, il apprend à reconnaître cet antigène. Lorsqu’il est envahi à nouveau par l’un deux, le système immunitaire se souvient de ces organismes, a une réaction plus forte contre eux et peut les combattre plus rapidement.
  • Les vaccins se basent sur l’immunité acquise. Ils contiennent de petites quantités de protéine (antigène) provenant d’un micro-organisme susceptible de causer une maladie. Si ce micro-organisme envahit à nouveau le corps, le système immunitaire le reconnaîtra et le combattra.

Lorsque le corps détecte un organisme étranger, plusieurs types de cellules et de substances entrent en action afin de le protéger. C’est la réaction immunitaire. Ces cellules du système immunitaire circulent dans le sang ou le système lymphatique. Le système immunitaire est constitué de différents types de cellules et de substances. Les globules blancs sont les cellules les plus importantes du système immunitaire. Différents types de globules blancs (lymphocytes et granulocytes) travaillent avec d’autres parties du système immunitaire de façon légèrement différente. Le système lymphatique et d’autres substances jouent également un rôle important dans la réaction immunitaire. Ces autres substances comprennent les antigènes, les cellules présentatrices de l’antigène, les anticorps (immunoglobulines), les cytokines et le système du complément.